Les Acteurs du drame - Introduction

Cette nouvelle catégorie de pages est destinée à recevoir les articles relatifs à toutes les personnes qui, à un titre ou à un autre, ont été mêlées, de près ou de loin, aux opérations de décompression orbitaire, aux expertises médicales judiciaires des Prs Laurent LAROCHE et Gilles CHAINE, ou aux procès à l’encontre les chirurgiens Michel TAZARTES, Darina KRASTINOVA-LOLOV et Bertrand BAUJAT devant les juridictions civile et ordinale. Elle concerne donc, en premier lieu, les personnes qui sont intervenues au moment des faits, même si j’ai noté également celles auxquelles j’ai eu affaire plus récemment.
Certaines de ces personnes ont fait ce qu'elles pouvaient pour m'aider et je les en remercie chaleureusement. La plupart, hélas, plus ou moins délibérément, par leur action ou leur refus d’agir ; par leur lâcheté, leur cupidité, leur manque d’éthique, d'honnêteté ou d’humanité… ont activement contribué à ma « mise à mort » (au sens figuré, mais aussi au sens propre, puisqu’il s’agit tout de même de ma santé et de ma vie et que j’aurais pu me suicider cent fois, vu les circonstances) organisée par les chirurgiens TAZARTES, KRASTINOVA et BAUJAT – qui préféraient briser une patiente plutôt que de reconnaître leurs fautes à son endroit ; et les experts CHAINE et LAROCHE, sans lesquels les chirurgiens n’auraient pas pu réussir dans leur dessein.
Ce qui fait froid dans le dos, c’est que la volonté de me détruire – pour les fautes qu'ils avaient commises – ait perduré tant d'années chez les chirurgiens et les experts sans jamais être affaiblie par le moindre remords ; et que certains des intervenants au moment des faits, semblaient prendre un réel plaisir à participer à la curée, et à spéculer sur mes chances de parvenir à résister face à autant de puissants assaillants – dont les rangs ne cessaient de grossir ; et sur le temps que j'arriverais à tenir avant de m’écrouler, pour toujours, sous leurs coups. 

L’intervention, positive ou négative, des uns et des autres, sera détaillée dans les articles spécifiques qui leur seront consacrés. 

Azureine, victime de fautes médicales et d'expertise judiciaire bidon

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×