Fausse déclaration de G.C. - 2.

« La compensation est correcte avec les prismes »

En page 19 de son rapport, le Pr CHAINE (2ème expertise, 2007, hôpital Avienne, Bobigny), écrit :
« Dans le cas de Madame BUCHER, il n'y a à priori à ce jour pas d'indication à une chirurgie oculo-motrice dans la mesure où la compensation est correcte avec des prismes. »
L'Expert a vite fait d’évacuer le problème.
Précisément, la compensation ne peut pas être correcte avec les prismes ! Comme l’explique le Dr REMY dans son article « Conduite à tenir devant un torticolis oculaire », « les prismes ne corrigent pas la torsion ». Or, je présente une diplopie à la fois horizontale, verticale et torsionnelle.

Après avoir recopié les caractéristiques de la diplopie que le Dr TAZARTES décrit dans sa déclaration de 2002 en lieu et place de la mienne, l’Expert CHAINE nie la gravité de ma diplopie, la gêne visuelle constante qu’elle induit et son incidence sur le rachis cervical et dorsolombaire – incidence qui se manifeste sous la forme, à la fois, d'une douleur aiguë permanente et de la déformation progressive et irréversible des vertèbres. (Après des années de torticolis oculaire, la courbure naturelle du rachis cervical a commencé et continue à s'inverser ! Je vous laisse imaginer la douleur qui accompagne ce phénomène contre-nature !)

Azureine, victime de fautes médicales et d'expertises judiciaires bidon

 

fautes médicales Dr Michel Tazartes dr Bertrand Baujat dr darina krastinova-lolov pr gilles chaine dires à expert non-respect de la déontologie ex décompression orbitaire expertise partisane Tags : expertises médicales judi diplopi

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×